20 semaines!

Ce dimanche 20 mars est un jour bien spécial. Tout d’abord, c’est le début du printemps (Youppi!), mais il s’agit aussi de ma 20e semaine de grossesse, de mon entrée dans le cinquième mois et aussi, de la date charnière à laquelle la moitié de mon terme est déjà complété. C’est fou ce que ça passe rapidement! Heureusement, les nouvelles sont bonnes (dépistage, échographie) et tu parais de plus en plus dans mon bedon. En effet, alors qu’à la 15e semaine, je paniquais puisque ma grossesse ne se voyait pas, maintenant, mon corps s’épanouit tranquillement pas vite et petit trésor prend la place qui lui revient. Et puisqu’une image vaut mille mots:

Sem 15Closeup

Close-up Sem 20

Oh le beau bedon qui pousse! Et même si mon ventre est « haut », c’est une petite fille qui s’y loge, comme quoi la hauteur du ventre n’est pas un indicateur fiable pour prédire le sexe de l’enfant!

De plus, j’apprends à fonctionner avec mon nouveau corps, que je trouve fantastique. Bien sur, l’équilibre et le souffle sont moins au rendez-vous qu’avant durant mes cours de ballet classique, mais avec un peu de concentration et bien de l’humour, ça reste une activité merveilleuse qui m’aide à apprivoiser ma nouvelle silhouette. Je me sens plus détendue, probablement en raison de l’échographie qui a dissipée toutes nos craintes, et j’essaie de profiter de ma grossesse au maximum en parlant régulièrement à Annabelle, que je sens bouger maintenant depuis deux bonnes semaines. C’est un moment merveilleux pour chéri et moi, puisqu’il parvient à sentir tes petites cabrioles tous les soirs au coucher, période à laquelle tu es la plus active. Vraiment, c’est une belle période qui se dessine avec ce cinquième mois qui débute sous le signe du printemps ^^

Sem 20-3(1) (2).JPG

Et pourquoi pas, un t-shirt vert pour souligner l’arrivée du printemps ^^ 

Syndrome de nidification…

Maintenant que nous savons qu’Annabelle est en pleine forme à la suite des résultats de l’échographie, je suis entrée dans un syndrome de nidification assez intense. J’ai rangé, trié, classé tous mes accessoires, costumes et outils de cosplay, puisque ma salle de couture est ta future chambre. Il fallait donc faire le vide pour pouvoir donner à cette pièce sa nouvelle vocation. Après trois jours de tri et de ménage, la chambre est enfin vide! J’ai monté ton berceau en une journée, et je me suis lancée dans une véritable frénésie de couture. Première mission: te coudre une courte-pointe!

IMG_20160312_170421.jpg

Chéri a choisi le tissu avec les petits animaux et j’ai coordonné le tout. Quelle chance tu as d’avoir un papa déjà si impliqué et quelle chance j’ai qu’il ait beaucoup de goût ^^

C’est pas mal plus complexe que ce que je pensais, alors je travaille encore là-dessus après deux semaines. Entre-temps, j’ai aussi débuté des toutous pour ton mobile, j’ai cousu la valence pour ta fenêtre de chambre et j’ai débuté la coupe des morceaux pour fabriquer ton tour de lit. Je l’ai dit, il y a plein de projets qui te concernent et quand un termine, un autre débute ^^ J’ai hâte de partager les résultats finaux de tous ces projets, mais j’ai encore besoin de quelques jours pour finaliser le tout. Bon, je retourne à ma couture!

Résultats du dépistage

J’ai oublié! Nous avons reçu un téléphone de notre sage-femme la semaine du 28 février pour nous annoncer les résultats du test de dépistage pour la trisomie 21. Étant donné notre âge, les chances sont à la base de 1 sur 1200. Les résultats des prises de sang indiquent que les probabilités sont de 1 sur 7600. Autant dire que le risque est quasi-nul! C’est une bonne nouvelle ^^

La troisième échographie

Chéri et moi avons vécu un moment très intense et plein d’émotions durant la dix-huitième semaine de grossesse de petit trésor. Il s’agissait en effet de la semaine de notre rendez-vous pour l’échographie morphologique. Et ce rendez-vous, ça été tout un marathon pour l’obtenir…

Premièrement, rappelons que le suivi à la Maison des Naissances à lieu à Richelieu, donc l’hôpital auquel ils sont affiliés est celui de Saint-Jean sur Richelieu, qui de trouve à 1h15 de route de chez nous. De plus, ils vont nous téléphoner pour nous donner notre rendez-vous seulement une semaine à l’avance, quelque part entre la dix-huitième et la vingtième semaine de grossesse. Pas très pratique, surtout que chéri ne peut pas prendre congé quand il veut en raison de ses clients et nous résigner à ce qu’il n’assiste pas au rendez-vous est hors de question! J’ai donc demandé à notre sage-femme de nous remplir une demande de rendez-vous pour l’hôpital de Saint-Hyacinthe, qui est à 10 minutes à pied de chez nous.

J’ai mon rendez-vous sage-femme le mardi, je vais porter ma requête à l’hôpital le mercredi. On ne me demande pas à quelle semaine de grossesse je suis rendue, ce que je trouve étrange, car ce n’est pas inscrit sur la requête, mais bon, je laisse passer. Puis, le vendredi, je téléphone pour savoir ce qu’il en ait.

On me répond que puisque la date de mes dernières règles ne figure pas sur la prescription (PREMIER TRACAS ADMINISTRATIF: ils refusent absolument que je la leur dise, après tout, ils imaginent probablement que je suis trop stupide pour me rappeler correctement de la date et que ma sage-femme doit être tellement plus fiable que moi là-dessus, surtout qu’elle a su la réponse en me posant la question hihihi), ils doivent POSTER une requête à laquelle ma sage-femme doit répondre par la poste également (DEUXIÈME TRACAS ADMINISTRATIF: je suis à 16 semaines de grossesse, les délais de poste sont de 3 à 7 jours… le temps que tous les documents se rendent, ça va être trop prêt de la dix-huitième semaine pour me donner un rendez-vous à temps… Oh là là!). Je téléphone donc à ma sage-femme pour qu’elle leur télécopie l’information la journée même. Elle rigole tout à fait qu’ils n’aient pas voulu me croire sur parole pour la date de mes dernières règles et trouve ça tout aussi ridicule que moi comme situation. Quelques heures plus tard, je retéléphone à l’hôpital pour savoir si la télécopie s’est rendue. On me demande de rappeler la semaine suivante (TROISIÈME TRACAS ADMINISTRATIF: La télécopie a été envoyée au numéro de la radiologie, mais comme elle concerne une prise de rendez-vous, elle doit être renvoyée à la centrale de rendez-vous avant d’être retournée en radiologie pour qu’eux puissent me donner un rendez-vous… C’est à n’y rien comprendre. Je pense juste qu’il y a quelqu’un qui aime promener des feuilles dans ses temps-libres hihihi).

Un peu désespérée, je téléphone à une clinique privée pour savoir s’ils auraient une plage horaire de disponible qui permettrait à chéri d’assister à l’échographie. Le service est très courtois et la réceptionniste se montre très empathique face au fait que le père désire assister à l’examen, ce qui diminue nos disponibilités. Elle peut nous donner un rendez-vous qui nous adonne à tous les deux. Seul hic, l’examen est de 225$. Puisqu’elle me confirme que je peux annuler en tout temps, je réserve donc une plage horaire, en me disant que si finalement ça ne fonctionne pas pour l’hôpital, au moins on ne se retrouvera pas les pieds à l’eau!

Finalement, le lundi suivant, je retéléphone à l’hôpital, ils ont reçu le fax et ils peuvent me donner un rendez-vous qui…. tatatatata…. correspond aux disponibilités de chéri!!!!! J’avais l’impression d’avoir gagné à la loto!!!!! J’ai pu annuler le rendez-vous en clinique privée avec suffisamment  d’avance pour ne pas leur nuire et nous avons économisé du temps (par rapport à l’hôpital de Saint-Jean sur Richelieu) et des sous (par rapport à la clinique privée). Donc tout est bien qui fini bien. Heureusement!

Maintenant, le jour J! Tout d’abord, je dois boire 720 ml d’eau une heure avant l’examen (pas 700 ou 750 ml, mesures qui figurent sur toutes les tasses à mesure. NON! 720 ml bien exactement, pour que ça soit bien pénible à mesurer). Nous arrivons à l’heure prévue, il y a une demi-heure de retard, j’ai la vessie qui va exploser à force d’attendre, mais bon, quand il faut, il faut. Finalement, notre tour arrive. La technologue débute l’examen, après 10 secondes elle s’exclame: »mais votre vessie est beaucoup trop pleine, il faut aller vider ça! ».  Bon, mes 720 ml d’eau n’ont servis à rien 😦 Elle me temps un grand verre et me demande d’aller le remplir, puis de revenir. Je suis fière de mon exploit, arrêter d’uriner en plein milieu d’une grosse envie, ce n’est pas l’exercice le plus facile, mais j’y arrive! Elle reprend l’examen et là, nous sommes très nerveux, mais très fiers. Bien qu’elle ne puisse pas nous dire si les mesures qu’elle prend sont normales ou non (le médecin doit vérifier le tout), nos connaissances en anatomie nous rassurent! Elle nous montrer le cerveau, la colonne vertébrale, le visage, les poumons, le cœur, les reins, la vessie, l’humérus, le fémur, bref, toutes les parties importantes du bébé et elles y sont toutes ^^. Oh et comme bébé s’agite trop en milieu d’examen et que la prise des mesures devient trop difficile, je dois retourner aux toilettes remplir un autre verre… La prise des mesures peut reprendre. La technologue nous indique que l’examen est complété pour elle et que le radiologiste va venir dans quelques minutes poser son diagnostic.

Bébé trésor, ton papa et moi vivons un moment très intense, puisque pour la première fois depuis le test de grossesse, nous réalisons que tu es un beau bébé normal et en santé, et que nous pouvons arrêter de nous inquiéter. Ça été tellement ardu de te concevoir que quelque part, nous pensions qu’ils ne nous était pas possible d’être chanceux au point d’avoir un bébé ET un bébé en santé. Aujourd’hui, nous avons eu la confirmation que oui, cela était possible et même que c’est cela que nous vivions avec toi.

Finalement, le radiologiste confirme ce que nous avons vu: tu es en pleine forme, une belle fille en plein santé! Maintenant mon amour, nous pouvons dire que nous sommes les fiers parents d’une radieuse et énergique fillette prénommée Annabelle ^^

IMG_20160321_124309.jpg

Annabelle a 18 semaines de grossesse. Merci notre fille d’être en santé ^^

Le reste de la journée a donc été de faire des téléphones pour annoncer les bonnes nouvelles à toute la famille. C’est un bonheur immense que de pouvoir partager d’aussi merveilleux moments! Tes grands-parents et arrières-grands-parents sont très fiers, tes oncles et tantes aussi et tu as même une cousine qui a déjà hâte de te rencontrer et qui approuve ton prénom 😉 Si c’est pas de l’accueil ça! Maman et papa relaxent enfin un peu et tu peux te concentrer à grandir, en forme et en santé ^^

Et tapis à langer!

Bon, j’ai pris pas mal de retard sur les nouvelles, il s’est passé beaucoup de choses en si peu de temps! Tout d’abord, j’ai enfin terminé mon ensemble de promenade, qui comprend l’auvent pour le siège d’auto, le tablier d’allaitement et finalement, un tapis à langer nomade. Ce dernier m’a demandé pas mal plus de temps à confectionner, en raison des bordures à poser sur les serviettes de rechange (5 en tout). Mais bon, trêve de bavardage, avant de montrer le résultat final, je me suis inspiré des instructions présentes sur ce blog:

J’ai toutefois modifié le modèle proposé en ajoutant du molleton pour tout le tapis, en me disant que dès fois, on ne choisi pas toujours l’endroit à laquelle on doit changer petit trésor en urgence! Alors advenant un changement de dernière minute et que seul le plancher ou un comptoir ne soient disponibles, vaut mieux rembourrer le tout pour que bébé soit confortable peu importe la situation. Voici ce que ça donne:

IMG_20160321_122554.jpg

Avec les deux pochettes pour traîner des couches, de la crème et des lingettes, ainsi que la serviette amovible advenant un accident, c’est l’ensemble de change ultime à emporter lors des promenades!

IMG_20160321_122611.jpg

Et une fois fermé, ça prend très peu de place ^^ Très pratique à mon avis!

Ainsi donc, mon ensemble de promenade est ENFIN terminé! Mais je ne me suis pas tourné les pouces, une fois un projet terminé et bien, c’est le temps d’en débuter un autre, et tout un autre en plus! Mais ça va être le sujet d’un prochain article 😉