La première échographie

Bon, bien qu’il y ait un million d’inconvénients à débuter des démarches en clinique de fertilité (angoisse, stress, j’ai eu plus de tests gynécologiques en trois mois que dans toute ma vie, les prises de sang à répétition et j’ai nommé l’angoisse?), il y a un avantage non négligeable lors d’une grossesse spontanée. On a accès à la super machine d’échographie de viabilité. Cette bombe permet de prendre des photos du petit et de vérifier si le développement est normal à aussi rapidement que 6 semaines d’aménorrhée (aka le bébé n’a donc que 4 semaines!!! Parlez moi d’un test rapide!). Donc le 14 décembre 2015, direction l’hôpital!

Sinon la manipulation est vraiment simple et quelque peu amusante:

  • il faut débuter par vider sa vessie (ce qui est beaucoup plus confortable qu’une échographie abdominale, qui demande une vessie PLEINE, et se retenir enceinte, ça relève de l’exploit – fait vécu d’une fille qui pouvait se retenir 8 heures sans problème avant la grossesse et qui doit maintenant se lever la nuit pour aller aux toilettes… désagréable)
  • la technicienne met un condom sur l’embout (ça serait dommage de devenir enceinte d’une machine après tout! )
  • elle ajoute une tonne de lubrifiant (plutôt utile, car l’embout est inséré loooooiiiiiiin)
  • elle insère le manche (et oui, un autre « home invasion »)

Et POUF! Sur l’écran, il y a déjà une image de notre minuscule bout de chou!

IMG_20151222_163014.jpg

Avouez que tout de même, la technologie c’est merveilleux!

Bon, pour le moment ça ne ressemble à rien, mais ça confirme plusieurs points:

  • Je ne fais pas une grossesse ectopique
  • Ce n’est pas un oeuf clair
  • Il y a un petit coeur qui bat
  • Je sais calculer mon cycle, puisque la taille du bébé correspond à mon calcul de date!

Déjà que nous étions très chanceux de pouvoir vivre une échographie, nous avons eu la chance que la technicienne a un peu mêlé le calcul et ses dates ne correspondant pas aux nôtres, elle a préférée nous suggérer une nouvelle échographie à 9 semaines. Tant qu’à faire, pourquoi pas!

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s